-A +A
Partager sur Facebook
MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE

Denise Gaudreau
Denise Gaudreau

Au moment où vous lirez ces lignes, Gyslaine Desrosiers ne sera plus « notre présidente ». Pendant 20 ans à la tête de cette grande organisation qu’est l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, elle a transformé, pour ne pas dire révolutionné, notre système professionnel. En jetant un regard dans le temps, les plus expérimentées d’entre nous peuvent affirmer sans hésitation que notre vision de l’infirmière et de son positionnement professionnel n’est plus le même. Que de chemin parcouru… pour notre plus grand bien et pour celui de nos clientèles.

Le « règne » de madame Desrosiers est ponctué de réalisations tant en ce qui a trait au développement de la profession que sur le plan règlementaire. Mentionnons entre autres :

 

  • le champ d'exercice et les activités réservées;
  • le PTI;
  • l’admission à la profession;
  • l’examen professionnel;
  • l’exercice des candidates et des externes;
  • la spécialisation infirmière;
  • la surveillance de l’exercice;
  • le continuum DEC-BAC;
  • la norme de formation continue;
  • la relève infirmière et le comité jeunesse;
  • etc.

La grandeur d’un leader se mesure non seulement à ses compétences en tant que visionnaire politique, mais aussi à ses compétences en gouvernance. Il ne suffit pas d’avoir une vision et des idées, il faut aussi pouvoir les actualiser. La gouvernance de madame Desrosiers a permis de canaliser le potentiel, l’expertise et les forces vives du personnel de toutes les directions du siège social.

De manière bien personnelle, j’ai eu le privilège, depuis 8 ans, d’être administratrice au Conseil d’administration de l’Ordre et surtout de constater la présence remarquable de madame Desrosiers. Je souligne « remarquable », car madame Desrosiers est une personne hors du commun, et ce, à tous les points de vue. Il faut le dire, très peu de personnes peuvent se mesurer à la hauteur de ses qualités, tant personnelles que professionnelles.

Je me joins à l’ensemble des infirmières de la Montérégie pour vous dire merci. Ce petit mot semble à première vue bien simple, mais si vous le regardez de plus près, il est plein de reconnaissance.

Nous ne connaissons pas le nom de la nouvelle présidente, qui ne sera élue et nommée que la veille du moment où vous lirez ces lignes. Toutefois, Madame la nouvelle Présidente, soyez assurée que le Conseil d’administration de l’ORIIM et ses 13 580 membres seront derrière vous, qui êtes à la hauteur des défis actuels et futurs de notre grande organisation.

Arrivederci, à vous, Mme Desrosiers!
Bienvenue, à vous, notre nouvelle Présidente!

Denise Gaudreau
Presidente, ORIIM

 


 

By the time you read these lines, Gyslaine Desrosiers will no longer be our President. During her 20 years at the helm of this great organization, the Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, she transformed – you might even say revolutionized – our professional system. Looking back, the veterans among us can unreservedly say that our vision of what it means to be a nurse and our professional standing are no longer the same. What a journey it has been… for our good and for the good of our clienteles.

Ms. Desrosier’s “reign” was marked by major achievements in the very nature of the nursing profession and changes in the regulatory environment. To mention only a few:

  • the field of practice and reserved activities
  • the TNP
  • admission to the profession
  • the professional examination
  • candidates’ and externs’ practice
  • nursing specializations
  • supervision of nursing practice
  • the DEC-BAC continuum
  • the continuing education standard
  • the new generation of nurses and the Youth Committee
  • and many more.

The greatness of a leader is measured not only by her skills as a political visionary, but also by her governance. It is not enough to have a vision and ideas: you also have to be able to put them into practice. Ms. Desrosiers’ governance allowed us to channel the potential, expertise and vitality of all members of our Head Office staff.

Speaking for myself, I had the privilege of serving on the OIIQ Board of Directors for eight years and, above all, of witnessing Ms. Desrosiers’ remarkable presence. I emphasize the word “remarkable,” for she is an extraordinary person in every respect. There is no denying that very few people could equal her personal and professional qualities.

I and all the nurses in Montérégie want to thank you. These two words may seem quite simple, but in truth they are full of gratitude.

We do not know the name of the new President as yet, for she will not be elected and appointed until just before you read these lines. In any case, I can assure the new President that the ORIIM Board of Directors and the regional order’s 13,580 members will be behind you, and that we have confidence in your ability to tackle the present and future challenges facing our great organization.

Arrivederci, Ms. Desrosiers!
Welcome to our new President!

Denise Gaudreau
President, ORIIM

Recherche

Mots clés

TD