-A +A
Partager sur Facebook
CLINIQUEMENT VÔTRE

CLINIQUEMENT VÔTRE

Élaboration et validation d’un test de concordance de script

Pour mesurer le raisonnement clinique infirmier relatif à l’usage optimal des médicaments en centre d’hébergement

La clientèle âgée qui vit en centre d’hébergement (CH) est plus susceptible que le reste de la population de présenter des effets indésirables associés aux médicaments et est particulièrement vulnérable à l’utilisation inappropriée de la médication (Gurwitz et al., 2005). Il est statistiquement démontré que la consommation de médicaments par les personnes âgées est importante (Desgagné et Guimond, 2003; Statistique Canada, 2009; Voyer et Mengue, 2013). Cela exige donc une extrême vigilance de la part de l’infirmière.

La pratique infirmière en centre d’hébergement

La pratique infirmière en CH a pour objectif d’offrir, entre autres, des soins qui visent « à ralentir la progression des maladies chroniques, à prévenir l’apparition des maladies aiguës et à donner les soins appropriés quand une maladie survient » (Voyer, Collin, Racine et Bourque, 2013, p. 41). Elle exige une démarche clinique qui comprend une évaluation des problèmes réels et potentiels de la personne âgée dans sa globalité et son unicité. Au cours de cette démarche, l’infirmière doit tenir compte de l’ensemble des éléments évalués, incluant évidemment le profil médicamenteux de la personne âgée, ce qui vient augmenter le degré de complexité du processus de résolution de problème. Comme la pratique quotidienne des infirmières les amène à prendre des décisions complexes, dans des conditions d’incertitude, et pour que celles-ci puissent « assumer pleinement [leurs] responsabilités afin de contribuer à optimiser l’usage des médicaments » (Voyer et Mengue, 2013, p. 428), un raisonnement clinique (RC) rigoureux doit être exercé. La qualité des soins et la sécurité de la clientèle en dépendent.

Le défi, pour la formation, réside dans la capacité à stimuler le RC de chaque infirmière pour que celle-ci analyse et prenne en considération tous les éléments d’une situation. Avant de chercher à développer le RC des infirmières, il faut de prime abord pouvoir l’évaluer. Pour ce faire, il est essentiel d’avoir des instruments de mesure valides et fidèles.

Les instruments d’évaluation

Plusieurs instruments d’évaluation existent. Toutefois, le test de concordance de script (TCS) semble être l’outil le mieux indiqué, puisqu’il évalue les situations cliniques en contexte d’incertitude (Charlin, Gagnon, Sibert et Van der Vleuten, 2002). Le TCS est un examen écrit standardisé, dans lequel plusieurs vignettes cliniques sont présentées aux candidats (Charlin, Gagnon, Kazi-Tani et Thivierge, 2005). Les vignettes ont pour objectif d’évaluer la capacité de raisonner en contexte d’incertitude et la capacité de résoudre des problèmes mal définis.

Objet de cette étude

Le but de cette étude est de construire et de documenter la validité et la fidélité d’un TCS relatif à l’usage optimal des médicaments en CH pour évaluer le RC des infirmières. Le devis utilisé est de type méthodologique par enquête. Ce type de devis « vise à établir et à vérifier la fidélité et la validité des nouveaux instruments de mesure, permettant ainsi aux chercheurs de les utiliser en toute confiance » (Fortin, Côté et Fillion, 2006, p. 203). L’échantillon est composé d’un panel de référence d’experts de la pratique en CH (enseignants et cliniciens) et d’étudiantes en première et en deuxième année au baccalauréat en sciences infirmières, cheminement DEC-BAC, à l’Université de Sherbrooke. Les analyses porteront sur la consistance interne (coefficient alpha de Cronbach et corrélation interclasse), la stabilité temporelle (test-retest par t-test apparié et coefficient de corrélation de Pearson), la validité de contenu (experts) et la validité discriminante (ANOVA).

Une étude aux retombées utiles

La retombée potentielle de cette étude est d’obtenir un instrument de mesure valide et fidèle. Celui-ci pourra avoir plusieurs utilités. Voici les principaux exemples :

  • Ce test permettra d’évaluer les capacités de RC des infirmières lors de sessions de formation initiale ou continue.
  • Les scores obtenus au TCS pourront servir à déterminer les besoins d’apprentissage des infirmières qui nécessitent un soutien particulier.
  • Il serait également possible de situer la progression des capacités de RC des infirmières, et ce, en leur demandant de remplir le TCS avant et après une formation en pharmacothérapie en CH. Une amélioration significative des résultats post-formation en démontrerait l’efficacité.

Finalement, les exemples énumérés précédemment auront comme conséquences d’améliorer le raisonnement des infirmières en pratique, ce qui pourra contribuer à la santé et au bien-être de la population âgée.

Auteures

Annie Gilbert
Maîtrise en sciences cliniques (c.)
École des sciences infirmières
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Cécile Michaud
Professeure titulaire
École des sciences infirmières
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke

Cécile Trochet
Professeure adjointe
École des sciences infirmières
Faculté de médecine et des sciences de la santé
Université de Sherbrooke


Références

  • Charlin, B., Gagnon, R., Driss, K-T., & Thivierge, R. (2005). Le test de concordance comme outil d’évaluation en ligne du raisonnement des professionnels en situation d’incertitude. Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire, 2(2), 22-27.
  • Charlin, B., Gagnon, R., Sibert, L., & Van der Vleuten, C. (2002). Le test de concordance de script, un instrument d’évaluation du raisonnement clinique. Pédagogie Médicale, 3(3), 135-144. doi: doi:10.1051/pmed:2002022
  • Desgagné, S., & Guimond, J. (2003). La consommation des médicaments. Dans L. Maillet, L. Grenier, J. Guimond & G. Barbeau (Éds.), Manuel des soins pharmaceutiques en gériatrie (pp. 39-53). Québec, Québec : Les Presses de l’Université Laval.
  • Fortin, M-F., Côté, J., & Fillion, F. (2006). Fondements et étapes du processus de recherche. Montréal, Québec : Chenelière Éducation.
  • Gurwitz, J. H., Field, T. S., Judge, J., Rochon, P., Harrold, L. R., Cadoret, C., Bates, D. W. (2005). The incidence of adverse drug events in two large academic long-term care facilities. The American Journal of Medicine, 118(3), 251-258. doi: 10.1016/j.amjmed.2004.09.018
  • Statistique Canada (2009). Consommation des médicaments chez les Canadiens âgés. Gouvernement du Canada
  • Voyer, P., Collin, F., Racine, S., & Bourque, M. (2013). Principes des soins infirmiers aux aînés en perte d’autonomie dans divers milieux cliniques. Dans P. Voyer (Éd.), Soins infirmiers aux aînés en perte d’autonomie (2e éd., p. 29-48). Saint-Laurent, Québec : Édition du Renouveau Pédagogique.
  • Voyer, P., & Nkogho Mengue, P-G. (2013). L’usage optimal des médicaments chez les aînés en perte d’autonomie. Dans P. Voyer (Éd.), Soins infirmiers aux aînés en perte d’autonomie (2e éd., p. 417-447). Saint-Laurent, Québec : Édition du Renouveau Pédagogique.

Recherche

Mots clés

TD