-A +A
Partager sur Facebook
ACTUALITÉS RÉGIONALES

ACTUALITÉS RÉGIONALES

CONCLUSION DU SONDAGE RÉGIONAL DE L’ÉTÉ 2017  

L'ORIIM compte 13 985 infirmières et infirmiers. De ce nombre, 645 personnes des secteurs de Longueuil, Vaudreuil-Soulange, Sorel-Tracy, Saint-Hyacinthe, Granby et Saint-Jean-sur-Richelieu ont répondu à notre sondage de l'été dernier.

Lors de l'analyse des résultats, nous réalisons qu'il y a un réel manque d'intérêt pour l'Assemblée générale annuelle régionale (AGAR).

Peut-être cela est-il dû au fait que la plupart de nos membres ignorent toujours les valeurs et le rôle de l'ORIIM. Votre ordre régional croit pouvoir être en mesure de rehausser le taux de satisfaction en étant à l'écoute de ses membres, en augmentant la fréquence des communications et en prenant en compte les diverses suggestions qui lui seraient transmises.  Le Cyberjournal demeure un véhicule extraordinaire pour ce faire, mais des rencontres et des infolettres peuvent également se montrer appropriés si le besoin se fait sentir.

Votre ordre régional remercie ceux et celles qui ont bien voulu répondre au sondage de l'été 2017.

Daniel Cutti
Président ORIIM 2018-2020

 

GRANDE TOURNÉE RÉGIONALE DE LA MONTÉRÉGIE 

De mai à juillet, Daniel Cutti, président de l'ORIIM, accompagné de M. Roland Mailhot, consultant en communication, a visité huit centres hospitaliers : Anna-Laberge, le Suroît, Charles-Le Moyne, Granby, le Haut-Richelieu, Pierre-Boucher, Hôtel-Dieu de Sorel et finalement Honoré-Mercier.

Cette tournée lui a permis en premier lieu de vous rencontrer en personne, de vous serrer la main, puis de connaître vos perceptions et vos attentes face à la vie associative de l’ORIIM. L’analyse de tous les questionnaires permettra à l’ORIIM de se donner un plan de communication pour 2018-2019.  

 

      
Image 1 : Centre intégré de santé et de services sociaux
Image 2 : 
Hôpital du Haut-Richelieu à Saint-Jean-sur-Richelieu du Haut-Richelieu−Rouville

 

      
Image 1 : Daniel Cutti, Vanessa Desgagné-Cyr
Image 2 : Daniel Cutti, Isabelle Sacvarie, Hôpital du Haut-Richelieu

 

      
Image 1 : Centre hospitalier Anna-Laberge
Image 2 : Annick Lavallée du Centre hospitalier du Haut-Richelieu

 

      
Image 1 : Centre hospitalier Charles-Lemoyne
Image 2 : Martin Germain, Daniel Cutti, CH Charles-Lemoyne

 

      
Image 1 : Danielle Soucy, Daniel Cutti, CH Charles-Lemoyne
Image 2 : Centre intégré de santé et de services sociaux de la Haute-Yamaska

 

      
Image 1 : CH de Granby de la Haute-Yamaska
Image 2 : Josée Bernard, Huy Ling Ong CH de Granby

 

      
Image 1 : Vanessa Bédard, Daniel Cutti CH de Granby
Image 2 : Centre intégré de santé et de services sociaux du Suroît

 

      
Image 1 : Hôpital du Suroît
Image 2 : Daniel Cutti, Licia De Santis de l'hôpital du Suroît

 

      
Image 1 : Centre intégré de santé et de services sociaux Pierre-De-Saurel
Image 2 : Hôtel-Dieu de Sorel

 

      
Image 1 : Catherine Couchesne, Daniel Cutti, Hélène Jacob, CH Hotel-Dieu de Sorel
Image 2 : Évelyne Parfiak, Daniel Cutti, CH Hotel-Dieu de Sorel

 

      
Image 1 : Daniel Cutti, Nancy Fournier, CH Hotel-Dieu de Sorel
Image 2 : Patricia Burelle, Isabelle Hébert, Daniel Cutti, CH Hôtel-Dieu de Sorel

 

      
Image 1 : Steve Randlette, Daniel Cutti, CH Hôtel-Dieu de Sorel
Image 2 : Centre intégré de santé et de services sociaux Pierre-Boucher

 

      
Image 1 : Hôpital Pierre-Boucher
Image 2 : Daniel Cutti, Véronique Dyotte, Marie-Michelle Dargis, Hôpital Pierre-Boucher

 

      
Image 1 : Centre intégré de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska
Image 2 : Hôpital Honoré-Mercier

 

      
Image 1 : Daniel Cutti, Cynthia Duguay, Massimo Forgione, Hôpital Honoré-Mercier
Image 2 : Daniel Cutti, Julie Gaudette, Hôpital Honoré-Mercier

 

Daniel Cutti, Stéphanie Vaillancourt Hôpital Honoré-Mercier

 

VOLET INTERNATIONNAL 

En juin, des membres de l'ORIIM Montérégie ont participé au 7e Congrès du SIDIIEF à Bordeaux, en France. Chacun des participants nous décrit son expérience et ses apprentissages soulignés par des photos.

 

      
Image 1 : Palais des Congrès de Bordeaux
Image 2 : Daniel Cutti, Gyslaine Desrosiers (présidente du SIDIIEF) et François-Régis Fréchette.

 

      
Image 1 : France Laframboise, Lucie Tremblay, Marie Blanchet-Legendre, Nancy Legendre, Dayna L'Heureux, Philippe Asselin, François-Régis Fréchette, Daniel Cutti
Image 2 : Micheline Ulrich (conférencière), Sylvie Dubois (directrice nationale des soins infirmiers), Daniel Cutti, Hélène Salette (secrétaire générale du SIDIIEF)

 

Sonia Quirion, Chantal Doddrige, Renée Lafrenière, Daniel Cutti, Geneviève Benoit-Normandin, Mylène Beaufort

 

Judith Agrega et ses rencontres multiculturelles

 

Judith Agrega en compagnie de participants au SIDIIEF

 

7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones 

Du 3 au 6 juin 2018 à Bordeaux en France a eu lieu le 7e Congrès mondiaI du Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l’espace francophone (SIDIIEF). Il y avait 1 800 personnes.

Un programme de trois jours bien rempli :

La première journée avec l’Assemblée générale du SIDIIEF, suivie d’un cocktail de bienvenue.

La deuxième journée, cérémonie d’ouverture, deux grandes conférences, la première : Vers un leadership politique des infirmières ou comment faire la différence?, et la deuxième : Pratique infirmière avancée : leçons tirées de 40 ans d’expérience nord-américaine, ainsi que plusieurs séances simultanées.

Il y a eu également la remise de quatre prix Reconnaissance 2018 :

Québec-Canada, Gertrude Bourdon, « Leader et gouvernance des soins : une personne d’exception qui aura marqué, au cours de sa carrière, l’évolution du système de santé québécois. »

France, Sébastien Colson, « Il est un acteur incontournable du devenir des sciences infirmières en France. »

Québec-Canada, France de Montigny, « Pionnière sur le plan de la recherche, de l’enseignement et de la pratique en santé familiale, sa carrière est une source d’inspiration pour la profession infirmière. »

Côte d’Ivoire, Josiane Koudou, « Infirmière d’exception par son implication sans faille, sa rigueur et ses qualités humaines. »

Félicitation à tous.

La troisième journée, prise de position du SIDIIEF, La pratique infirmière avancée : vers un consensus au sein de la francophonie. La journée a pris fin avec une Soirée Gala International au Château Giscours.

Les personnes présentes de la Montérégie étaient : Daniel Cutti (président), Chantal Doddridge (trésorière), Renée Lafrenière (secrétaire du Conseil ) Mylène Beaufort (conseillère), Geneviève Benoit-Normandin (membre du Comité jeunesse) et Judith Igreda (membre de l’ORIIM). Merci à tous de votre participation.

Le prochain Congrès international de SIDIIEF aura lieu du 6 au 9 juin 2021 à Ottawa (Canada).

Daniel Cutti
Président ORIIM 2018-2020

 

Mon expérience au 7e Congrès du SIDIIEF 
 

CHERCHER, INNOVER, SOIGNER : voilà le thème du 7e Congrès du SIDIIEF

De ce grand thème découlaient les principes de leadership, les enjeux politiques dont les défis de performance, sans négliger la qualité des soins ainsi que la sécurité des patients; enfin, la gouvernance des soins dans toute sa complexité.

Sans prétention, j’avoue que ce sont des sujets et des mots qui ont du poids.

En pré-congrès, j’ai très apprécié le forum « Les Leaders de demain », notamment la contribution de Jessica Rassy (présidente du Comité jeunesse de l’OIIQ) qui a fait une présentation claire, bien articulée et visionnaire. Bravo à Jessica!

Au Congrès, la conférence intitulée « Vers un leadership politique des infirmières ou comment faire une différence? », présentée par Francine Ducharme (doyenne, Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal), a été la conférence qui m’a le plus interpellée. Les infirmières peuvent-elles exercer un rôle de leadership? Le doivent-elles? Le désirent-elles? Sont-elles les bienvenues dans ce rôle? Se sentent-elles des imposteurs? Somme toute, ont-elles un leadership politique? Un sujet actuel, un bijou de présentation!

Sans négliger les rencontres de personnes toutes aussi intéressantes les unes que les autres, c’est aussi l’occasion, sur un plan plus personnel, d’enrichir son réseau de contacts professionnels!

Merci à l’ORIIM pour cette belle occasion!

Renée Lafrenière,
Secrétaire du Conseil de l’ORIIM
Membre liaison comité des élections
Juin 2018

 

Assister au Congrès mondial des soins infirmiers de la francophonie à Bordeaux fut pour moi une agréable découverte! Les formations auxquelles j’ai assisté étaient très intéressantes et complètes. Je recommande à tous de participer au prochain Congrès du SIDIIEF, soit celui d’Ottawa en 2021. Je vais renouveler cette expérience sans hésiter! Que du plaisir et d’enrichissement des connaissances en soins infirmiers lors de cet événement!

Geneviève Benoit-Normandin, inf.
Trésorière du Comité jeunesse de l’ORIIM

 

Retour du 7e Congrès du SIDIIEF (du 3 au 6 Juin 2018) à Bordeaux 

Je remercie l’ORIIM de promouvoir la participation de ses membres au Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones... eh oui, j’étais l’heureuse gagnante du tirage en décembre passé!
Sans conteste, je peux vous dire que cette rencontre, organisée par le SIDIIEF, m’a rendue plus fière et confiante de l’avance et du leadership de notre profession.
Je constate que notre profession a un dynamisme de plus en plus grandissant et, pour contribuer à sa performance et innovation, nous devons mettre l’accent sur la formation et la recherche.
La rencontre de participants de plusieurs pays, avec des réalités économiques et politiques différentes, mais partageant le même intérêt – celui des contribuer à l’amélioration de la SANTÉ –, n’a fait que confirmer que nous sommes le pilier de tout système de santé à travers le MONDE.
Le prochain congrès en 2021 aura lieu à Ottawa. Je vous encourage fortement à y participer!
 

Judith Igreda, inf.
Membre de l’ORIIM
Hôpital du Haut-Richelieu 

 

C’était mon deuxième congrès du SIDIIEF; cette fois-ci, le décalage horaire m’a plus affectée qu’en 2015, à Montréal! Ce que je retiens des conférences et des séances simultanées en 2018, c’est l’avancée du rôle de l’infirmière au Québec, comparativement à d’autres pays francophones. Cela m’a rassurée de le constater. Mon coup de cœur du congrès : le directeur général du comité international de la Croix-Rouge, M. Yves Daccord, avec un sujet qui relevait les changements de l’aide humanitaire à l’ère des technologies d’informations et des communications. Ça fait réfléchir sur notre pyramide de Maslow.

Mylène Beaufort
Membre du conseil de l’ORIIM
Membre liaison du comité Promotion, Communication, Organisation d’événements

 

Je voulais vous faire part de mon expérience au Congrès mondial des soins infirmiers de la francophonie de 2018 à Bordeaux, en France.

J'ai eu la chance exceptionnelle d'être choisie, lors d'un tirage effectué par l'ORIIM, me permettant d'obtenir une aide financière afin d'assister au Congrès. Cette expérience fut pour moi une agréable découverte. Lors de formations liées à la psychiatrie, j'ai appris de nouvelles notions et techniques ayant cours dans toute la francophonie européenne et internationale. Des découvertes autant sur les plans théorique, professionnel que personnel grâce à un échange sur les nouvelles pratiques exemplaires.

J'y ai découvert de nouveaux outils de travail à l'aide de blogs, YouTube, partages avec d'autres participants du monde francophone, qui m'offrent un perfectionnement de mes compétences, et ce, gratuitement.

Je recommande à tous de participer au prochain congrès du SIDIIEF qui se tiendra à Ottawa en 2021. Je vais très certainement renouveler cette expérience sans hésiter! Que de plaisir et d'enrichissement des connaissances en soins infirmiers, tout en nous permettant de garder notre flamme allumée lors de cet événement!

 

Geneviève Benoit-Normandin
Trésorière du Comité jeunesse de l'ORIIM

 

Communication par affichage 

Présentation d'une communication par affichage, le mercredi 6 juin 2018, au 7e Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones SIDIIEF – à Bordeaux, en France, et présentation sous format de laboratoire de solutions au Congrès biennal 2018 de l'Association des infirmières et infirmiers du Canada, le 20 juin à Ottawa.

La téléassistance en soins de plaies (TASP) - De l'établissement au domicile - 9 ans d'évolution 

Chantal Doddridge Conseillère-cadre en soins infirmiers - Volet enseignement, CISSSMC,+ une participante au SIDIIEF

La TASP permet le soutien à distance, par le biais d’une technologie audiovisuelle, entre infirmières lors de soins de plaies complexes. Ensemble, ces infirmières interagissent, en temps réel, en présence de l’usager pour évaluer sa condition clinique, élaborer le plan de traitement ou réaliser une technique spécialisée. Depuis 2009, ce service a permis d’offrir plus de 4 063 accompagnements entre infirmières lors de soins spécialisés en établissements. En novembre 2016, le service a progressivement été déployé au domicile des usagers. Les résultats sommaires d’un projet de recherche évaluant les retombées de ce nouveau service à domicile ont été présentées.

Chantal Doddridge, Conseillère-cadre en soins infirmiers - Volet enseignement, CISSSMC
Sonia Quirion, Coordonnatrice en télésanté, CIUSS de l'Estrie - CHUS

 

Recherche

Mots clés

TD