-A +A
Partager sur Facebook
TÊTES D'AFFICHE

TÊTES D'AFFICHE

Josée Gariépy : Fusionner son rôle d’infirmière et son talent de chanteuse pour le bien-être de ses patients.

Josée Gariépy

Nous avons le plaisir de vous présenter une collègue infirmière qui use d’originalité afin de faire passer un message concernant la prévention des infections dans son CIUSSS.

Son nom vous dira peut-être quelque chose : Josée Gariépy. Nous l’avons vue cet automne dans les médias alors qu’elle surprenait les gens par ses chants auprès de diverses clientèles (personnes âgées, personnes en fin de vie, enfants) afin de leur procurer un moment de répit et de calme par de douces chansons. Elle a d’ailleurs participé avec le groupe Band Aid, composé de différentes personnes œuvrant dans le domaine de la santé, à l’émission du 31 décembre d’En direct de l’univers.

Infirmière depuis 2006, elle travaille au CISSS de la Montérégie-Est depuis 2002. Elle a œuvré principalement à l’urgence, mais a fait quelques années en salle d’opération, dirigé une session en tant que technicienne en travaux pratiques au Cégep de Saint-Hyacinthe et, depuis quelques semaines, elle relève un nouveau défi aux soins intensifs. Tout juste avant de devenir infirmière, elle a été préposée aux bénéficiaires de 2002 à 2006 et c’est là qu’elle a commencé à chanter pour la clientèle, puis poursuivi dans son travail d’infirmière, lorsque l’occasion s’y prête. Dans ses temps libres, elle chante, et ce, depuis qu’elle est toute petite. Le chant lui apporte beaucoup dans sa vie. Pour elle, c’est un moyen de communiquer universel plus fort que les mots. Lorsqu’elle chante pour les patients, c’est une façon de leur apporter du réconfort. Comme elle le mentionne : « La musique est essentielle à ma vie. » En plus du chant, elle joue du piano et de la trompette. Elle s’implique présentement dans le chœur bénévole de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et chante au sein du Chœur classique de Montréal depuis 2019.

Cette fois, Josée Gariépy a relevé un nouveau défi, toujours à l’aide de sa voix, afin de faire passer un message sur la prévention des infections. Elle aimait l’idée que le message vienne d’une employée, cela le rendait plus crédible. De plus, ayant à cœur les mesures de préventions, elle se sentait concernée. C’est, pour elle, une façon positive et plus douce de faire passer un message important aux membres du personnel qui, en contexte de pandémie, sont épuisés, fatigués et démotivés. Son mandat est de leur rappeler l’importance de la distanciation sociale, le port des équipements de protection individuels (ÉPI) et le lavage des mains. Voici la courte vidéo chantée d’environ une minute (https://vimeo.com/481296869). Je vous invite à le visionner.

Elle trouve cette façon de faire très originale et différente. De nos jours, il faut savoir se renouveler et innover, afin de faire entendre et passer le message. Même s’il est très important et connu, il faut parfois faire de petits rappels et user d’originalité pour réactiver l’application au quotidien.

Félicitations à cette infirmière pour son implication

Josée Gariépy

 

Josée chantant auprès d’une personne âgée hospitalisée

Recherche

Mots clés

TD