-A +A
Partager sur Facebook
TÊTES D'AFFICHE

TÊTES D'AFFICHE

« Avant de courir, il faut apprendre à marcher… », une phrase trop souvent entendue à ses débuts en tant qu’infirmière clinicienne par Sara Alami Hassani. Toutefois, elle s’est engagée à faire changer les choses et à donner une voix aux jeunes infirmières et infirmiers qui ont, selon elle, toutes les compétences nécessaires pour mettre à profit plusieurs caractéristiques de leur profession tout en se positionnant dans un paradigme de transformation.

Cette chargée de cours à l’Université de Montréal et conseillère-cadre en soins spécialisés au CISSS de la Montérégie-Est, est passionnée par le leadership transformationnel. Selon elle, «  il est grand temps de donner à la relève tous les outils nécessaires pour mettre en place des habiletés stratégiques qui favoriseront l’avancement de la pratique professionnelle et, conséquemment, l’émancipation de la discipline infirmière ».

Quand on la questionne sur la suite des choses, Sara Alami Hassani répond : « Je continuerai de faire l’advocacy de la relève, tout au long de mon parcours professionnel, pour l’amener à s’émanciper à des niveaux novateurs. Mon message est simple : la relève infirmière est le noyau opérateur de changement dans les différentes organisations de santé. Nous sommes près de 78 000 professionnels de la santé à l’OIIQ. Nous avons le pouvoir de changer les choses, le pouvoir d’innover, le pouvoir de bousculer positivement le système de santé québécois. Il faut viser la lune, parce qu’à l’heure actuelle, il est essentiel de reconnaître la relève comme l’avenir de demain. »

Parcours académique et professionnel

Recherche

Mots clés

TD