-A +A
Partager sur Facebook
TÊTES D'AFFICHE

TÊTES D'AFFICHE

Valérie Massé-Bonin, infirmière

Ce n’est pas un travail, c’est une passion!

Chez Arc-en-Ciel à Vaudreuil-Soulanges, secteur Vaudreuil-Dorion, je ne suis pas l’infirmière qui pique et qui ne fait pas mal, non plus celle qui distribue la médication, je suis tout simplement moi, Valérie. Tous les matins, à mon arrivée, je suis accueillie de façon chaleureuse par une ou un membre qui a toujours le sourire aux lèvres. La personne qui m’ouvre la porte, c’est mon « boss ». C’est-à-dire que l’organisme appartient aux membres qui constituent majoritairement le Conseil d’administration. L’Arc-en-Ciel est un organisme communautaire en santé mentale d’aide, d’entraide et d’hébergement pour des personnes vivant une situation de détresse émotionnelle ou un problème de santé mentale. Ici, c’est l’individu qui compte, chacun a ses forces et ses propres couleurs, la mienne est d’être infirmière.

Chez Arc-en-Ciel, nous sommes tous aussi important les uns que les autres, aucun titre ne vaut plus qu’un autre. Une des valeurs importantes de cet organisme, c’est que la santé mentale est tout autant considérée importante par les membres que par le personnel.

Chez nous, chaque personne a sa propre histoire de vie, son propre vécu et son propre bagage, je ne suis donc pas là afin de la guérir, mais pour bien contribuer à sa santé globale. Donc elle n’est pas traitée comme un diagnostic, et il n’existe aucune recette toute faite afin de l’accompagner. Ici, toutes et tous sommes considérés comme étant uniques, c’est pourquoi notre équipe est aussi soudée. 

Le défi de l’emploi ? C’est d’apprendre à s’adapter aux besoins de la personne, affronter les imprévus avec le membre qui se présente devant moi. Avec le temps, j’ai réalisé que mon support, mon écoute, ma présence, mon sens de l’organisation, les activités préventives, mon tout, peut parfois sauver des vies. En travaillant de façon alternative et avec le cœur, il est parfois plus difficile de garder en tête que c’est la personne qui prendra les rênes de sa vie et non moi. Par « alternative », nous entendons que la personne est maître de sa vie et de ses choix. J’ai donc parfois à être créative afin de l’accompagner dans ses démarches de rétablissement.

J’ai eu la chance de créer un jardin avec des membres tout en leur faisant part des bienfaits d’une saine alimentation et en leur transmettant aussi la façon d’alterner leurs positions afin d’éviter les blessures en soulevant des charges. Ensuite, nous avons transféré les acquis en cuisinant nos récoltes. Voici un exemple parmi tant d’autres sur la manière de contribuer à la vie des membres, afin de leur faire apprivoiser le bien-être.

Toutes ces valeurs font que nous sommes un organisme unique en son genre et grâce à elles, j’ai décidé de poursuivre avec lui ce travail qui, pour moi, est une passion.

Recherche

Mots clés

TD